| | | | | Version anglaise
Office de Tourisme Rahin et Chérimont
Vivez les Vosges du Sud !

Personnages célèbres de Ronchamp

Paul Strauss

Jean Lagelée

Marcel Maulini

Abbé René Bolle-Reddat

Prêtre en 1944, il est nommé Vicaire à Besançon puis aumônier au lycée Gérôme à Vesoul. A la fin de la construction de la Chapelle Notre-Dame du Haut à Ronchamp, il en est le gardien et le chapelain à partir de juillet 1958.
Au fil de sa carrière, il publie de nombreux journaux sur tous les aspects de la vie de la chapelle jusqu’en 1992.
En 1998, Il est amputé des deux jambes à la suite d’un très grave accident. L’essentiel de sa vie a été consacré pour la reconnaissance et la conservation de la chapelle. L'abbé Bolle-Reddat est décédé le 14 mars 2000.

André Colin

André Colin est né à Recologne/Ronchamp dans les années 1905. Il était le frère de Marguerite Mutel-Colin institutrice très connue pour son implication dans la paroisse de Ronhamp.
André Colin, très jeune, savait ce qu'il allait devenir : il voulait être pilote d'avion.
Sa carrière militaire alliée à son intelligence très vive lui permit de réaliser son rêve.
Lui que la Guerre ne permit pas d'ajouter de la gloire à ses qualités, était mobilisé après l'armistice de 1940 à l'aérodrome (devenu aéroport) de Vichy.
Son désir n'était pas de piloter des vols de routine, mais de vouloir que la France combattante soit présente à l'écrasement de l'Allemagne nazie.
Après avoir fait parvenir à sa soeur le livre de Selma Lagerlof "le merveilleux voyage de Niels Olgersson" (l'histoire d'un tout petit enfant qui survole l'Europe sur le cou d'une oie sauvage) qu'il lui dédicaça "tu comprendras", il tenta le tout pour le tout, en 1941.Un beau matin, il saute aux commandes d'un bi-moteur "Goëland" sur l'aéroport de Vichy, au nez et à la barbe des Allemands omniprésents.
Sans prendre le temps de faire chauffer les moteurs, il décolle en direction de Londres.
A un certain moment, il se trouva perdu. Il atterrit alors dans une prairie en Normandie, se rendit au prochain carrefour pour lire les poteaux indicateurs, et redécolla en direction de Londres.
Là, il sut se faire reconnaître de la défense anti-aérienne, et atterrit en terre amie.
Reçu par le général De Gaulle, il entra dans les forces aériennes françaises libres.
Il fut envoyé en Syrie/Liban où se déroulaient des combats fratricides France Libre contre Forces Françaises d'occupation.
A la radio de Londres, "le merveilleux voyage de Niels Olgersson" a servi à sa soeur pour qu'elle sache quel était son dessein et son destin.
Envoyé en vol de reconnaissance un matin, il disparut au-dessus de la Syrie.
On n'a jamais retrouvé ni son avion ni son corps.
Il est entré directement dans la légende.

François Mathey

Il obtient une licence de lettres à Paris en 1942. Après la seconde guerre mondiale, il est nommé inspecteur général des Monuments Historiques (sauvegarde et restauration du patrimoine). Il s’intéresse aux différents mouvements artistiques, à la céramique et aux verriers français.
Il est à l’initiative de grandes expositions sur Picasso, Dubuffet… et au travers de créations artistiques issues de ses réflexions sur l’objet et la beauté au quotidien (l’objet, 1963).
Il joue un rôle important dans la construction de la chapelle Notre Dame du Haut à Ronchamp confiée à l’architecte suisse Le Corbusier.

Paul Broly

Ludovic Oscar Frossard

Il débute comme instituteur, en 1904, à la Madeleine-Val-des-Anges. Ensuite il commence  une carrière dans la politique comme militant socialiste qu’il mènera jusqu’en 1941. En 1928, il fait abaisser l’âge de la retraite des mineurs de 55 à 50 ans.

Maire de Ronchamp de 1932 à 1944 ; fondateur du Parti Communiste Français ; député de la Martinique, puis de l'arrondissement de Lure 1932/1940 ; SFIO avant 1920 et après 1923 ; constructeur du stade, de la salle des fêtes, des bains douches (détruits le 17 juin 1940) et de l'école en bois; plusieurs fois ministre de 1935 à 1941 ; ami intime et protégé de Pierre Laval (qui lui vaudra de ne pas être arrêté et déporté malgré sa naissance juive).
Il a voté les pleins pouvoirs à Pétain, et, du coup, a été condamné à l'indignité nationale. S'est caché pour échapper à l'épuration jusqu'à sa mort le 11 février 1946.

Au début du Régime de Vichy, il est écarté de la politique en raison de son ascendance israélite mais il reste un soutien du Maréchal Pétain.
A la Libération, il est déclaré inéligible à cause des publications faites, dans un quotidien marseillais le mot d’ordre, en faveur du régime. Il finit par être inculpé de trahison.

Village de Ronchamp

Communauté de communes Rahin et Chérimont
Offices de Tourisme de France
Massif des Vosges
Parc naturel régional des Ballons des Vosges
Office de Tourisme
Rahin et Chérimont
25 rue Le Corbusier
70250 RONCHAMP